Cette catégorie récompense les personnes ayant le mieux défendu les animaux sur un plateau de télévision ou à la radio.

 

Ajoutez de nouvelles candidates (ou candidats) en commentaire !

Cette catégorie un peu spéciale ne concerne pas les effets des actions de l’année, mais le potentiel d’un·e porte-parole.

• Aurélien Barrau

Coauteur de la tribune retentissante Le Plus Grand Défi de l’histoire de l’Humanité en 2018, l’astrophysicien Aurélien Barrau défend l’environnement au nom des intérêts de celles et ceux qui l’habitent, quelle que soit leur espèce. Il fait parti des rares écologistes à pointer à juste titre l’impact de l’exploitation animale sur la perte de la biodiversité et le climat. Son discours animaliste est prudent et assez conscensuel.
Aperçu : www.youtube.com/watch?v=v9wJ-aX02bI

• Aymeric Caron

Célèbre chroniqueur d'”On n’est pas couché” Aymeric Caron a porté la voix des animaux sur le petit écran et ainsi aux oreilles de millions de français. Il est également fondateur du parti politique “REV” Révolution écologique pour le vivant qui prône une défense radicale des écosystèmes naturels ainsi qu’un respect des animaux et de la nature. Très à l’aise sur les plateaux, il emploie un style offensif et capte facilement la parole.
Aperçu : www.facebook.com/watch/?v=2004779389633615

• Brigitte Gothière

Célèbre porte parole de L-214, elle porte la parole des animaux de façon descriptive et non prescriptive. C’est à dire qu’elle présente la réalité en invitant au changement sans donner d’injonction au changement. Son porte-parolat se base essentiellement sur l’éthique animale, bien qu’il lui arrive de parler d’environnement ou encore de la situation des ouvriers agricoles. Brigitte Gothière a pu accumuler de l’expérience, en tant qu’habituée des plateaux télé et des studios radio pour défendre le travail de L214.
Aperçu : youtube.com

• Thomas Lepeltier

Essayiste français spécialiste d’histoire, philosophie des sciences et éthique appliquée, qui a écrit plusieurs ouvrages concernant les droits des animaux. Il insiste particulièrement sur l’obligation morale vis-à-vis des animaux, avec un style offensif sans concessions qui met directement son interlocuteur face à ses contradictions.
Aperçu : youtube.com

• Hélène Thouy

Avocate au Barreau de Bordeaux et porte-parole du parti animaliste. Elle intervient et conseille des associations et des militants engagés pour la cause animale depuis une dizaine d’années. Son discours modéré est propice à faire adhérer l’auditoire sur des sujets consensuels, en menant avec brio le débat là où elle le souhaite.
Aperçu : youtube.com

• Amandine Sanvisens

Co-fondatrice et présidente de l’association Paris Animaux Zoopolis. Créée en 2017, PAZ a pour mission de défendre les intérêts des animaux sans distinction d’espèces, notamment à Paris. Elle est très bien documentée sur les sujets qu’elle défend, avec un style plutôt offensif et un accent du sud qui tranche avec le stéréotype du “bobo parisien” qu’on colle trop souvent aux animalistes.
Aperçu : youtube.com

• Christophe Marie

Porte parole de la fondation Brigitte Bardot, il porte un discours très acceptable pour la majorité de la population.
Aperçu : youtube.com

• Élodie Vieille-Blanchard

Présidente de l’Association Végétarienne de France, elle présente calmement la possibilité, les bénéfices et les raisons de l’alimentation végétale et du mode de vie respectueux des animaux. Elodie Vieille-Blanchard semble pouvoir aborder facilement un grand nombre de sujets (bases de l’éthique animale, économie, impactes écologiques, santé)…
Aperçu : youtube.com

• Julie Lasne

Activiste, éthologue et publicitaire elle a été plusieurs fois invitée à la radio pour parler pour les animaux. Elle détecte et désamorce très bien les pièges tendus dans le débat, et montre une très bonne connaissance du sujet qu’elle défend (ici la fin de l’exploitation animale dans les cirques).

Aperçu : youtube.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *