Cette catégorie « honore » les entreprises ayant le plus nuit aux animaux, ou ayant refusé toute amélioration possible.

N’hésitez pas à justifier vos choix en commentaire de cette page. Exceptionnellement, pour cette catégorie nous autorisons le concours de popularité : n’hésitez pas à appeler à voter pour votre “favori”.

Vous pouvez voter pour 1 à 3 entreprises nominées par le jury.
En votant, vous acceptez que vos données soit collectées et traitées de manière anonyme par l’organisation du Prix (voir note sur la protection des données).

Ce vote est cloturé

Choisissez 1 à 3 nominé·e·s pour voter
188 votes
• Bigard 

Entreprise exploitant 33 millions de cochons, 9 millions de vaches, 1,5 millions de veaux et 3 millions de moutons par an (« 910 000 tonnes »). 14 000 employé·e·s.
4,3 milliards d’euros de chiffre d’affaire.

• Avril 

N°1 français des œufs et de l’alimentation pour animaux entre autres, 7600 « collaborateurs », 6,2 milliards d’euros de chiffre d’affaire. Parmi les derniers à s’être engagés à abandonner l’exploitation de poules en cages. Déclare dépenser jusqu’à 400 000 € de lobbying auprès de la commission européenne, et autant en France.

• Compagnie française du thon océanique

139 194 536 € de chiffre d’affaire. Ses treize de thoniers pêchent environ 800 000 thons par an (80 000 tonnes).

En savoir plus : lefigaro.fr

• Petit navire 

Petit Navire est une conserverie de poisson.
En 2019, Petit Navire est mis en cause dans le magazine Cash Investigation pour la surpêche dans l’Océan Indien du thon albacore avec l’utilisation de DCP, l’obtention discutable de subventions européennes et les montages financiers autour de la reprise de la marque par Thai Union Group12.
En savoir plus : wikipedia.org

• LDC 

Groupe tirant 4 milliards d’euros par an de l’exploitation d’oiseaux : 750 millions d’individus (« 990 000 tonnes »).

 

Ont été citées pour leurs impacts épouvantables sur les animaux, mais non retenus par le jury :

• La Cooperl

Cooperl est une coopérative organisée en filière autour de l’exploitation de plus de 5,8 millions de cochons et la tuerie de près de 5 millions d’entre eux (100 000  par semaine), faisant de cette coopérative agricole le chef de file de la « filière porcine » française. Son chiffre d’affaire est de 1 609 709 900 €.

• SAPMER

Entreprise spécialisée dans les thons, légines et langoustes, dont elle tire 129 500 000 € de chiffre d’affaire par an. Représenté par le cabinet Equalogy auprès des parlementaires français, pour moins de 50 000 €.

• Comptoir des pêches d’Europe du nord
Société armatrice de navire de pêche spécialisée dans l’exploitation de chalutiers de pêche industrielle dans le nord de la Mer du Nord, l’Ouest Ecosse, les eaux des Iles Féroes, la mer de Norvège et Spitzberg. 
24 604 219 € de chiffre d’affaire.
• France pélagique

France Pélagique est un armement à la grande pêche tuant exclusivement des individus pélagiques, telles que les harengs, les chinchards, les merlans bleus ou encore les sardines.
Cette société emploie environ 70 personnes.
24 396 017 € de chiffre d’affaire.

Jury de cette catégorie : PETA France, Eric Mogwai, Amadeus, A. Stathoulias, Elodie Vieille Blanchard.

7 thoughts to “Pire entreprise ou innovation commerciale

  • Reus

    Une possibilité serait l’entreprise Lobbying et Stratégies, qui est dirigée par Thierry Coste. L’ennui est qu’on ne trouve pas grand-chose sur l’entreprise sur Internet et que Coste n’intervient peut-être pas toujours via son entreprise dans ses activités:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Coste
    https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-richier/blog/290818/qui-est-thierry-coste
    Coste est sur Linkedin mais pas moi, de sorte que je ne vois pas si le profil complet est informatif.

    Répondre
    • prixdelanimalismefrancais

      Ca aurait du sens mais on ne veut pas remettre des prix de ce genre à des gens qui pourraient en tirer profit. C’est aussi pour ça qu’on ne cite pas Interbev ou Ariès.

      Répondre
  • PIERRE-MARCEL REIGNIER

    Avril, le type même de l’agro-industrie redoutable parce que puissante et sans scrupule aucun.

    Répondre
  • Irène GODARD

    Merci de cette chouette initiative!

    Répondre
    • prixdelanimalismefrancais

      Merci beaucoup Irène 🙂

      Répondre
  • Irène GODARD

    BRAVO pour ce Prix de l’animalisme…

    Manquent les livres (Ex : Manifeste animaliste, No steak, La révolution antispéciste, etc….Dommage!

    Répondre
    • prixdelanimalismefrancais

      Bonjour Irène, merci beaucoup pour ce message 🙂

      Effectivement. Nous avons décidé de ne pas sélectionner les livres car il existe également le Prix Maya à ce sujet mais ce sont effectivement de très bon livres 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire sur prixdelanimalismefrancais Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *